« Le bon chef de projet est un chef indien »

Un article de Robert Bentz / Consultant chez FWA

Après que ses tribunes soient publiées dans Les Echos et le Journal du Net, Robert Bentz, consultant chez FWA, partage de nouveau les connaissances acquises pendant sa belle carrière. Dans une comparaison inédite, cet article explique d’une manière humoristique, le lien entre un chef de projet et un chef indien.  

« En ingénierie informatique et dans toutes les activités humaines, la tendance est le fonctionnement en mode projet. Le mode projet s’impose parce que l’entreprise veut décider et surtout maitriser ses investissements, en limitant la dépense, les délais pour une qualité définie.


Alors le poste de Chef de projet devient essentiel dans l’entreprise, sans pour cela que les intéressés nommés aient étés préparés, et au mieux formés. 

Définissons ce qu’est le chef de projet : C’est la personne responsable de la réussite d’un ensemble de taches uniques. Cette personne assume la responsabilité de l’atteinte des objectifs techniques, financiers, temporels et qualitatifs. Le chef de projet a, à sa disposition une équipe qu’il n’a pas forcément choisie, sur laquelle il n’a aucune autorité.

Alors pour réussir, la seule solution pour le chef de projet est de créer un clan ou une tribu. Au sens ethnologique c’est l’organisation humaine de base, primitive. Le chef de projet est seul face à l’objectif à atteindre, il doit motiver des personnes qu’il n’a pas choisies, et qui n’ont pas choisi d’être affectées à son projet, il doit motiver des personnes qui participent éventuellement à plusieurs projets et dont les choix affectifs ne se portent pas forcément vers son projet. Enfin il doit motiver des personnes dont les compétences sont peut être très limitées face aux enjeux du projet.

Alors « le chef de projet sans autorité, avec des ressources humaines proches parfois de l’auberge espagnole (où on ne trouve que ce qu'on y a apporté. Un endroit où on trouve de tout, où on rencontre n'importe qui), doit adopter une position de leader charismatique. La position du Chef de tribu, celui que l’on suivra jusqu’à « la mort » parce que l’on a confiance en lui, il nous amènera vers le But. La plus belle représentation de ces meneurs est le chef de tribu chez les indiens d’Amérique, que nous connaissons bien. C’est celui qui chevauche devant, et non celui qui dit « allez-y, je vous couvre ! ». Il montre toujours l’exemple de l’implication, de la motivation, de l’enthousiasme.

Le chef n’a pas peur, le chef est confiant et nous partageons sa confiance, le chef nous écoute, le chef nous respecte, le chef sait ce qu’il faut faire, le chef connait le chemin pour gagner tous ensembles. Alors nous sommes tous avec le chef.

Celui qui qui se comporte en chef de tribu, sans la reconnaissance de l’organigramme est de toute évidence un futur manager – leader.

Alors Chefs de projet du monde entier soyez des chefs de tribu indiens, pour la réussite de vos projets, et de votre carrière…. »


Nos clients témoignent...


J’ai apprécié la capacité des équipes de FWA à proposer et à apporter des solutions tout au long du projet. L’équipe a toujours été très réactive. Ils ont été très présents, on a toujours eu des réponses rapidement, surtout lors de la mise en production et des premières utilisations. 

Alexis Valtat, Epicentre

Suivre FWA