" Je suis heureux d'avoir construit pendant ces 10 ans une équipe joyeuse, soudée et performante. " 

Interview de Dimitri ASHIKHMIN / Directeur Général de FWA


Le 8 Mars 2005 FWA voyait le jour. Trois employés dont son créateur et son associé actuel pour un seul client, travaillaient sur la table basse du salon d’un appartement parisien. Nous sommes 10 ans plus tard et FWA compte aujourd’hui 75 clients, plus de 250 projets réalisés, 27 employés et un chiffre d’affaires qui ne cesse d’augmenter. L’entreprise est en train de dépasser toutes les attentes des premières années et voir encore plus grand pour les 10 ans à venir. Car elle enregistre une croissance moyenne annuelle de 20% depuis ses débuts et son objectif est de doubler d’effectifs d’ici 3 ans.

Pour cette belle occasion, nous faisons un point sur les 10 dernières années avec Dimitri ASHIKHMIN, Directeur général de FWA, Pierre CHAUSSEE, Directeur technique associé, ainsi qu’avec 3 de ses collaborateurs enthousiastes : Anna (Chef de projet), Thomas (Analyste développeur) et Robert (Consultant).

Pour la partie stratégie et vision globale du parcours et du développement de FWA, nous avons échangé avec Dimitri ASHIKHMIN.

Vous avez créé FWA. Qu’est-ce que ça fait de voir qu’elle fête désormais ses 10 ans ?  


Je suis heureux de faire désormais partie des entreprises qui ont dépassés les barres fatidiques de 3 et 7 années d'existence, d'avoir connu des réussites et surtout des échecs, d'avoir construit une équipe joyeuse, soudée et performante.

Est-ce qu’à l’origine vous imaginiez qu’elle sera là aujourd’hui, avec plus de 75 clients satisfaits, 250 projets et encore plein d’autres à venir ?


J'aurais eu du mal à me projeter aussi loin. A la création de FWA je rêvais d'une solution d'élaboration budgétaire D2, leader sur le marché Français, une entreprise qui valait 15 millions d’euros et d'une retraite à 40 ans. Tout ça, si possible, dans les 5 ans suivants. Ces projets ne se sont pas réalisés. Il y'a eu une autre aventure, avec des projets innovants, avec des missions dans toute l'Afrique, avec plein de métiers découverts. Cela m'a permis de grandir dans ma tête et dans ma façon de gérer l'entreprise.

Quand je pense que notre projet de gestion des business plans pour le réseau des associations BGE a permis à 40 000 porteurs de projets de mettre leurs rêves sur papier, je suis fiers. Quand je pense à notre application de gestion des propositions commerciales pour le transport pour Bolloré Africa Logistics, installée en 3 langues et dans 28 pays, je suis fier. Quand je pense au projet de référencement de millions de colonnes montantes électriques et branchements pour ERDF et que ce sujet passe sur France Info, je me sens intégrée à l'économie française, utile, remarqué. Et enfin, quand je livre l'application de gestion budgétaire à Médecins Sans Frontière, je me sens impliqué.

Des anecdotes, des anecdotes !


Oh, il y en a tellement ! Je me souviens par exemple d’un développeur qui a demandé d’avoir un quatrième écran (il en avait donc déjà 3 !) pour y afficher ses chats et la météo. Et aussi d’un commercial qui a commencé son apprentissage du métier des budgets… en imprimant des sites web pour les ranger dans des classeurs !

Des projets, des ambitions, des rêves ?


Oui, toujours. Notre équipe est une source inépuisable d'idées et solutions. Nos clients nous présentent des challenges tous les jours. Nous avons envie de rester à la hauteur. Nous avons envie de grandir. Le déménagement dans de nouveaux locaux en 2014 et la participation dans le programme PM ‘Up en sont la preuve et le fondement. Notre solution de gestion électronique de documents Dispodoc est un chantier à aboutir en beauté. Nous continuerons à chercher la belle solution à pépites d'or qui va nous propulser au rang des sociétés ayant connues une grande réussite.»

Pour le côté émotion et souvenirs, nous avons demandé aux collaborateurs. Pierre est le Directeur Technique associé de FWA et il a rejoint Dimitri dans cette aventure dès le premier jour, sans hésitation. Thomas les a rejoint en 2006 en tant que stagiaire, il a été ensuite recruté en tant que développeur et il est aujourd’hui Analyste développeur et encadre sa propre équipe. Robert travaille avec l’équipe depuis 5 ans maintenant sur des questions de conseil dans le domaine du marketing et commercial et Anna s’est joint à FWA il y a 4 ans en tant que chef de projet et, depuis, elle a implémenté des projets développés par l’équipe dans la plupart des pays du continent africain.

FWA vient de fêter ses 10 ans – vous pouvez le croire ?


« Je viens de prendre 10 ans, merci ! » se plaint Pierre, mais pour Anna l’âge de FWA est une source de motivation et fierté supplémentaire.

Quels sont vos meilleurs souvenirs pendant cette période ?


« Toutes les sorties que nous avons fait en équipe, surtout la chute libre. » nous confie Anna « Un des plus grands souvenir c’est le déménagement dans les nouveaux locaux et la crémaillère qui a permis de réunir plus d’une centaine de personnes sous le même toit : nos clients, nos amis, nos proches… et faire la fête jusqu’à 2 h du matin !

Les missions dans les différents pays d’Afrique (grâce à notre grand client Bolloré Africa Logistics) créent également des bons souvenirs et nous donnent de l’enrichissement culturel et de nouvelles expériences. »

Pour Robert, les souvenirs sont humains. « Ce sont des souvenirs, des faits marquants de personnalités, d’identités, de joies ou d’inquiétudes partagées avec les autres. FWA est étonnamment humaine, c’est un aspect dominant dans cette entreprise. »

Les meilleures anecdotes de la dernière décennie ?


« La plus classique pourrait s’appeler « Sur mon poste ça marche ! » explique Anna. « C’est un éternel dialogue entre le développeur et le chef de projet. C’est la phrase qui nous stresse le plus pendant le travail sur le projet et qui nous fait rigoler une fois le problème est résolu. »

Thomas se souvient qu’à une époque, un collaborateur de FWA faisait le tour des bureaux pour savoir qui voulait des pâtes au beurre, qu’on faisait cuire dans un cuiseur à riz, pour tout le monde. Quelle convivialité !

Et pour Pierre, il y avait une époque où Thomas était très timide et silencieux. Cela fait longtemps que ce n’est plus d’actualité.

Qu’est-ce que ces dernières années vous ont apporté ?


« Le vrai plaisir du travail en groupe. Plaisir émoussé par mes années passées dans des grandes entreprises, pour lesquelles le « process » est le vrai quotidien. » nous a confié Robert.

Où sera FWA dans 10 ans ?


« Robert a regardé dans sa boule de cristal, et il y a vu beaucoup de futurs possibles. « L’avenir sera ce que le groupe veut en faire, et aussi ce que l’environnement lui laissera faire. » Anna est plus optimiste et elle a la certitude que FWA aura conquis le marché international et pour Thomas, le sens pratique est au rendez-vous : « On aura racheté tous les locaux de bureau de notre cour et Dimitri sera le nouveau maître des lieux et bloquera tous les parkings. »

Que lui souhaitez-vous ?


« Je lui souhaite de grandir en terme d’effectifs aussi que de chiffre d’affaire, avoir toujours des idées innovantes et réussies ! » nous dit pleine de joie Anna. « Et qu’elle reste un espace ou chacun puisse s’épanouir, se faire plaisir, évoluer. » ajoute Robert.

Nos clients témoignent...


J’ai apprécié la capacité des équipes de FWA à proposer et à apporter des solutions tout au long du projet. L’équipe a toujours été très réactive. Ils ont été très présents, on a toujours eu des réponses rapidement, surtout lors de la mise en production et des premières utilisations. 

Alexis Valtat, Epicentre

Suivre FWA