Interview d'Antoine BRUNEAU

Antoine Bruneau, contrôleur financier du Groupe Carmignac Gestion raconte la mise en place de Target-D2 pour le suivi budgétaire.


Fondée en 1989 par Edouard Carmignac, Carmignac Gestion compte aujourd'hui parmi les principaux intervenants européens de la gestion d'actifs financiers.
Son capital est entièrement détenu par ses dirigeants et ses salariés.

Quel est votre rôle au sein de Carmignac Gestion ?


Je suis contrôleur financier du Groupe et l’un des deux délégués à la gestion journalière de Carmignac Gestion Luxembourg SA.

Dans quel contexte avez-vous été amenés à travailler avec FWA ? Quels étaient vos besoins ?


Il y deux ans, au vu de l’importance de nos taux de croissance – entre 200 et 300 % par an - le Directeur Général Délégué du Groupe a voulu se doter d’un outil budgétaire. L’objectif était de structurer l’entreprise. Nous avons donc lancé un appel d’offre

Nous avions besoin d’un outil qui s’adapte rapidement à notre Business model et à nos besoins en évolution constante dans ce contexte de forte croissance. Nous avons retenu FWA pour la flexibilité de l’outil D2, mais également pour celle de l’équipe liée à sa structure.

Que fait Target-D2 pour vous ?


Target nous aide à budgéter 280 M€ de charges d’exploitation que je ventile par services / départements de l’entreprise. Target nous permet de structurer et de suivre les dépenses engagées par services, d’évaluer nos performances et de faire du reporting.

Chaque charge engagée par l’entreprise a un responsable dans l’entreprise. En fonction de la nature même des charges (récurrentes ou d’investissement) et des responsabilités des managers, les besoins de restitution sont différents. Target permet de restituer l’information aux managers selon le prisme qui les intéresse : nature de charges, projets, services, pays…
Connecté avec Sage 100, Target récupère les données comptables qualifiées. Aujourd’hui nous avons sept axes de qualification qui sont autant de prismes de restitution possibles et combinables.

Une des fonctionnalités de Target met en relation chaque facture reçue avec son budget. Ce rapport de facturation permet au management autorisant le paiement de savoir si toute dépense est prévue et de connaitre son niveau de réalisation.

Une autre fonctionnalité importante lors de la réalisation du contrôle budgétaire est de pouvoir descendre au niveau de l'écriture comptable de Sage pour justifier les coûts en temps réel. Parfois cela permet également d'ajuster les affectations analytiques des écritures.

C’est un outil de management ultra-puissant qui me permet d’évaluer la capacité des managers à anticiper et gérer leurs dépenses, en particulier d’investissement, de manière ordonnée.

Comment se passe la communication entre Target-D2 et votre logiciel comptable Sage 100 ?


Target récupère les données comptables qualifiées et les restitue dans les prismes voulus et documentés par les managers.
Les factures comptabilisées dans Sage 100 le sont simultanément dans Target ce qui permet le suivi en temps réel.

Qui sont les utilisateurs de Target-D2 et quels sont les retours que vous en avez ?


Les utilisateurs sont tous les directeurs de l’entreprise soit une quinzaine de personnes.
Aujourd’hui les managers l’utilisent comme outil d’auto-évaluation pour suivre leurs dépenses et maîtriser les coûts qu’ils engagent.

Quelle est la valeur ajoutée de l'application ?



Target me permet de voir clair sur 100% des charges engagées par les managers de notre entreprise.

Target me permet de m’adapter à toute nouvelle organisation de l’entreprise dans des temps extrêmement courts, et ceci rétroactivement pour permettre la comparabilité d’un exercice à l’autre.

Etes-vous satisfaits du déroulement du projet ?


Oui, je suis content d’avoir un interlocuteur qui a très vite compris notre Business model.

Prévoyez-vous des évolutions à ce projet ? Si oui, lesquelles ?


Je souhaiterai pouvoir regrouper certains comptes par le critère journal comptable comme je le fais déjà pour certains comptes comptables, mais sans la faculté du critère journal.

J’aimerai également intégrer les comptes de produits pour avoir un compte de résultat par centres de profit, par pays en qui nous concerne, en temps réel.

Pour conclure, un petit mot ? (collaboration avec FWA par exemple)


Notre collaboration est basée sur un principe simple : confiance et exigence.
C'est dans ce cadre que nous avons choisi Dispodoc pour notre projet de dématérialisation.

Nos clients témoignent...


J’ai apprécié la capacité des équipes de FWA à proposer et à apporter des solutions tout au long du projet. L’équipe a toujours été très réactive. Ils ont été très présents, on a toujours eu des réponses rapidement, surtout lors de la mise en production et des premières utilisations. 

Alexis Valtat, Epicentre

Suivre FWA