Comment gérer efficacement ses campagnes annuelles d’augmentation ?

Sandrine DOCHE, responsable Pôle Administration du personnel chez CNIM


Le groupe CNIM conçoit et réalise des ensembles industriels clés en main à fort contenu technologique et propose des prestations uniques de recherche/expertise.
Son offre industrielle est organisée en trois secteurs spécialisés : environnement / innovation & systèmes / énergie.

Quel est votre rôle au sein de CNIM ?


Je suis responsable du Pôle Administration du Personnel. À ce titre, je suis la garante de l’ensemble des documents qui concernent les collaborateurs depuis leur entrée chez CNIM jusqu’à leur sortie.

J’assure avec mon équipe l’élaboration des paies pour toutes les sociétés françaises du groupe. Cela comprend également la production des documents réglementaires, les relations avec les administrations ad hoc (bilan social, situation comparée hommes/femmes, etc.), le reporting RH (suivi de la masse salariale, support aux augmentations individuelles, etc.) et la définition des règles Groupe en terme de rémunération ou d’avantages en nature (frais de déplacement, frais de mobilité intragroupe).

Dans quel contexte avez-vous été amenés à travailler avec FWA ? Quels étaient vos besoins ?


Il y a 5 ans, nous avons voulu abandonner le traitement sous Excel de nos augmentations individuelles. Ce mode de fonctionnement était une source d’erreurs et devenait de plus en plus fastidieux.

Nous souhaitions un logiciel capable de découper automatiquement notre base de données par manager et réintégrer les propositions d'augmentation avec fiabilité et rapidité. Notre objectif était de pouvoir mettre à jour la base de données sans saisie manuelle.

Nous nous sommes donc tournés vers D2.

Que fait D2 pour vous? Qui sont ses utilisateurs ?


Environ une soixantaine de personnes utilisent D2. Nous l’utilisons tous les ans, lors de la campagne d'augmentation qui a lieu de décembre à février.

Les différents managers, responsables des ressources humaines et directeurs en charge de cette campagne peuvent alors travailler individuellement en local à partir des données des salariés dont ils ont la charge. Les cubes D2 sont sécurisés et me sont ensuite transmis pour être validés et intégrés à notre base de données directement depuis la plateforme d’administration du logiciel. De cette manière, D2 assure la fiabilité des données lors des échanges avec les utilisateurs.

Quels sont les retours que vous en avez ? Quelles sont les fonctionnalités de D2 les plus appréciées par les utilisateurs ?


Les retours que j’ai de D2 sont positifs. L’utilisation est très simple et plus intuitive que nos anciens fichiers Excel.

Le calcul en temps réel du pourcentage global d’augmentation pour chaque proposition saisie est particulièrement apprécié. Nous travaillons par centre et grâce à cette fonctionnalité, les managers des différents centres savent tout de suite où ils en sont de l’enveloppe budgétaire qui leur a été allouée.

Nous utilisons également beaucoup la fonctionnalité « nuage de points » qui nous permet d’obtenir une représentation graphique des niveaux de salaires des équipes en fonction de critères choisis (âge, ancienneté, etc.)

Êtes-vous satisfaite du déroulement du projet ?


Je suis très satisfaite du déroulement du projet. Nous avons eu de nombreux échanges avec l’équipe de FWA tout au long du projet. J’ai senti un investissement important de la part de l'équipe et c’est sans aucun doute ce qui a permis d'aboutir au développement personnalisé de D2 : le logiciel colle au plus près à nos besoins !

Prévoyez-vous des évolutions à ce projet ?


Pour l'instant, il n’y a pas d’évolutions de prévues sur ce projet. Mais nous continuons de collaborer avec FWA pour la maintenance de D2.

Le mot de la fin ?


Le projet a été l’occasion d’une très bonne collaboration avec FWA : l’équipe est très réactive et très professionnelle.

Nos clients témoignent...


J’ai apprécié la capacité des équipes de FWA à proposer et à apporter des solutions tout au long du projet. L’équipe a toujours été très réactive. Ils ont été très présents, on a toujours eu des réponses rapidement, surtout lors de la mise en production et des premières utilisations. 

Alexis Valtat, Epicentre

Suivre FWA