Arthur Padioleau

Interview d'Arthur Padioleau'

Arthur Padioleau, Responsable Informatique d'Evesa, témoigne sur sa collaboration avec FWA.

Evesa est en charge depuis 2011 du maintien de l’éclairage publique, la signalisation tricolore et les illuminations de la ville de Paris. Evesa a pour mission également de réduire de 30% la consommation énergétique du patrimoine lumineux de la ville de Paris. Depuis 2018, FWA et Evesa collaborent pour faciliter le travail de modernisation des luminaires de Paris.

Quel est votre rôle chez Evesa ?

Je suis responsable du système d’information chez Evesa, je m’occupe des infrastructures, de la bureautique et de l’ensemble des projets informatiques liés à nos métiers.

Depuis combien de temps travaillez-vous avec FWA ? Comment a commencé votre collaboration ?

Notre collaboration a débuté il y a 4 ans. Nous recherchions un prestataire de développement, pour un projet informatique sur mesure nommé « AGATA ». FWA nous a présenté la meilleure solution, au meilleur coût et respectueuse des délais imposés. C’est également l’entreprise qui a le mieux compris notre besoin métier et nos contraintes.

Quels étaient vos besoins pour ce nouveau projet que vous avez appelé « ADAM » ? à quelle problématique devait-il répondre ?

Fort de notre premier succès avec l’application AGATA, nous avons à nouveau fait appel à FWA 1 an après pour un nouveau projet nommé ADAM. Cette application nous a permis de déclarer et de tracer l’avancement de chacun des travaux effectués sur le patrimoine de la ville de Paris et par conséquent avoir un suivi clair et adéquate avec notre client la Ville de Paris. Initialement nous travaillions avec plusieurs macro Excel, mais qui montraient des limites très contraignantes pour les opérationnels en termes de fiabilité et de performance. Cette nouvelle application automatise et regroupe l’ensemble des informations dont nous avons besoins en nous offrant une interface ergonomique et une facilité d’utilisation pour répondre aux enjeux de nos métiers.

Quels sont les utilisateurs de l’application ? Les fiches mutations sont-elles à disposition de tout le monde (techniciens de de maintenance, chef de projet, fonctions administratives et managériales…) ?

Les fiches mutations sont initialisées par le bureau d’étude qui prépare le chantier. L’objectif est dans un premier temps de vérifier que le patrimoine est conforme au terrain et dans un second temps d’identifier les travaux à réaliser. Ensuite vient la phase travaux dirigée par le chef de chantier et le chargé d’affaire. Ce sont eux qui ajustent et modifient la fiche mutation en fonction des travaux réalisés. La fiche mutation est ensuite validée par la ville de Paris puis retransmise à l’équipe en charge de la gestion du patrimoine pour intégration dans notre GMAO.

Comment les solutions implémentées par FWA vous ont-elles permis de vous aider dans votre partenariat avec la ville ? Quelle valeur ajoutée vous-a-t-elle apportée ?

L’équipe de FWA avait deux avantages principaux :

  • La mise en place de structures modernes et personnalisables déjà prêtes à l’emploi.
  • Les développements sur mesure pour compléter cette structure,
    l’adapter à nos besoins et à notre chartre graphique.

Nos deux applications sont très différentes mais ont une uniformité dans leur design et leur ergonomie.

Avec FWA, nous n’avons jamais eu de mauvaises surprises puisque nous avons toujours été écoutés et nos remarques ont été prise en compte grâce à un suivi régulier.
Lors des rendez-vous au sein de leur locaux, nous avons pu constater la réactivité et le professionnalisme des développeurs. Tous les prestataires informatiques ne sont pas aussi réactifs et à l’écoutes.

L’application ADAM a-t-elle évoluée depuis sa création ? Avez-vous de nouvelles idées pour faire évoluer l’application ?

Adam est un outil qui a été mis en place il y a 2 ans et qui a connu un premier lot d’évolutions à la demande d’EVESA.
La mise en place de ce lot a été très simple en partenariat avec FWA. Chaque besoin, fonctionnalité, a été chiffré et en fonction du budget que nous avions, nous avons pu prioriser et lotir les évolutions.

Cette année 2021 sera l’occasion de s’attarder sur des évolutions mises entre parenthèse jusqu’à présent et d’insérer de nouvelles fonctionnalités identifiées par nos métiers fort de leur nouvelle expérience sur cet outil.

Que retenez-vous de votre collaboration avec FWA ?

C’est une collaboration gagnant-gagnant. FWA a été d’une aide précieuse pour concrétiser nos besoins et identifier en amont les incohérences ou oublis que nous avions commis. Il est très difficile d’imaginer une application parfaite du premier coup et l’expérience de FWA nous a permis d’éviter des pièges fonctionnels ou techniques qui auraient été très pénalisant une fois les développements réalisés.
Evidemment, si AGATA n’avait pas fonctionné, nous n’aurions pas initié la création d’Adam.
Les personnes avec qui nous sommes en contact sont tous avenant et non contraignant sur la résolution des anomalies et le maintien des applications.
EVESA et FWA ont, depuis quelques années, développés une relation de confiance que nous n’aurions pas forcément rencontrés ailleurs.


LE MOT DU DEVELOPPEUR


Qu'aviez-vous compris des besoins d'Evesa ?

Evesa avait un besoin d’outil pour suivre l’évolution des travaux de maintenance des luminaires publiques de la ville de Paris. Pour cela il fallait qu’ils puissent comparer les installations avant et après travaux, ainsi que le calcul des bénéfices énergétiques et de confort pour les Parisiens.

Pour répondre au besoin nous avons mis en place une application qui exploite les données de leur outil de gestion de la maintenance existant (GMAO) et qui permet grâce à des codes couleurs, de comparer visuellement :

  • Le matériel installé
  • Le matériel prévu pour l’installation
  • Le matériel réellement installé lors de la finalisation des travaux

Quelles ont été les difficultés rencontrées, comment les avez-vous surmontés ?

La plus grande difficulté du développement de l’application était la nécessité de gérer le suivi des modifications du matériel avec leur propagation automatique sur les étapes suivantes des travaux tout en gardant une bonne performance.
Afin de gérer cette problématique nous avons opté pour un stockage des données en mode « non strcuturé » (NoSQL) en complément d’une base de données standard, ce qui nous a permis plus de souplesse et de bonnes performances sur la mise à jour des informations.

Un mot sur le projet

ADAM est un projet ergonomiquement confortable mais avec une logique complexe à mettre en œuvre qui a représenté un défi très gratifiant à surmonter.
Il a permis à l’équipe de développement de démontrer sa capacité à concevoir et à mettre en œuvre des solutions techniques répondant à une ergonomie simples mais pour une gestion complexe.

Nos clients témoignent...


J’ai apprécié la capacité des équipes de FWA à proposer et à apporter des solutions tout au long du projet. L’équipe a toujours été très réactive. Ils ont été très présents, on a toujours eu des réponses rapidement, surtout lors de la mise en production et des premières utilisations. 

Alexis Valtat, Epicentre

Suivre FWA