Interview de Lionel Boucher

Lionel Boucher, secrétaire de la Commission Nationale de la Médaille de la Résitance française, témoigne sur sa collaboration avec FWA.

Le musée de l'Ordre de la Libération a été créé en 1967, lorsque le général de Gaulle a décidé d'installer l'Ordre à l'Hôtel des Invalides. Il a été créé avec l'objectif de récompenser les combattants qui ont oeuvrés de manière exceptionnelle à la libération de la France.

Quelle est votre fonction au sein de l'Ordre de la Libération ?

J'occupe le poste de secrétaire de la Commission nationale de la médaille de la Résistance française. Ma mission est d'assurer le service de chancellerie de la médaille de la Résistance française.


Depuis combien de temps collaborez-vous avec FWA ?

Le projet d'informatisation de la médaille de la Résistance française a débuté en 2011.


Dans quel contexte l'application des Médaillés a-t-elle été créée? Quels étaient vos beoins ?

La gestion des titulaires de la médaille de la Résistance reposait sur des dossiers individuels et des fiches classées alphabétiquement.
Il devenait impératif d'informatiser cette base de données pour faciliter les recherches thématiques et ainsi répondre avec efficacité et réactivité aux nombreuses sollicitations de la part des familles et chercheurs


Pourquoi avez-vous choisit de faire confiance à FWA pour la développer ?

FWA était déjà prestataire de l'Ordre de la Libération. Une relation de confiance s'était déjà installée.


Quelles sont les personnes qui utilisent l'application des Médaillés de la Résistance française ?

Cette base de données est une base interne. Elle n'a pas vocation à être utilisée par des personnes extérieures de l'établissement.


Depuis 2011, le projet a-t-il évolué ?

Plus d'un an après sa mise en ligne sur le site internet de l'Ordre de la Libération, dans le but d'informer sur les titulaires de cette décoration et de participer aux nécessaires corrections d'informations, la liste des Médaillés de la Résitance française provoque un réel intérêt auprès des internautes.
Véritable outil de recherche, l'ergonomie de la base de données a été modifiée pour faciliter son utilisation et répondre aux besoin d'une étude prosopographique des médaillés.


Que diriez-vous de cette collaboration ?

La collaboration avec FWA depuis 10 ans est efficace et basée sur la confiance. FWA est une petite entreprise dynamique et réactive avec laquelle il est toujours agréable de travailler.


LE MOT DU DEVELOPPEUR


Qu'aviez-vous compris des besoins du Musée de l'Ordre de la Libération ?

Le besoin était de centraliser les informations disponibles dans différentes sources historiques concernant la vie des médaillés de la Résistance française afin de faciliter leur consultation et analyse.


Quelles ont été les particularités du projet ?

Grâce à une bonne communication continue avec le musée, le projet s’est déroulé sans beaucoup de difficultés au niveau de la compréhension du besoin et de l’implémentation des solutions techniques. L'un des sujets inhabituels était l'imprécision des informations (au niveau des dates, lieux, noms, liens familiaux...). Dans les applications de gestion nous sommes habitués à avoir des évènements précis, cette application a donc été un défi pour concevoir une saisie imprécise toutefois exploitable en reporting.


Nos clients témoignent...


J’ai apprécié la capacité des équipes de FWA à proposer et à apporter des solutions tout au long du projet. L’équipe a toujours été très réactive. Ils ont été très présents, on a toujours eu des réponses rapidement, surtout lors de la mise en production et des premières utilisations. 

Alexis Valtat, Epicentre

Suivre FWA